La suite après la Dominique

Après notre magnifique séjour à la Dominique, on part direction du Nord, mais est-ce qu’il y aura mieux?

Premier étape: Les Iles des Saintes. Une petite groupe des îles devant la Guadeloupe, appartient à la France et parait même un peu Breton. Facile sans transat, pas mal non? Effectivement s’étaient les bretons qui ont colonisé le terrain, et ils ont laissé des traces. Un paradis de vacances pour les Français, nous on est presque déplacé avec autant « d’Europe ».
A pied nous découvrons Terre-de-Haut et prenons plaisir aux Iguanas et les plages avec les cocotiers.

Deuxième stop: Guadeloupe. Encore une île française, on attache BunaLuna dans le port de Point-à-Pitre. Pile à temps pour le carnaval. Malgré la pluie on passe un après-midi sympa en ville.
Avec une voiture de location on part à la découverte de Basseterre, la partie Ouest de l’île. Avec nous nos amis Norvégiens de MARLENE, visite dans le parc national et les forêts, des chutes d’eau, mais loin de ce qu’on a vu à la Dominique. La bonne surprise, un musée de café. Bon, ne pas pour moi, les autres se régalent avec la dégustation et profitent pour faire le stock pour le bateau dans le shop.

Troisième stop:
Antigua, l’île des plages et gros bateaux. On mouille dans la baie de Falmouth avec vue sur les docks de la marina, avec tous les énormes bateaux. Entre autre LEOPARD un maxi voilier de 34 mètres qui nous avait déjà dépassé pendant notre traversé et on le reverra à St.Barth. Ici il parait assez petit entre les autres.
Malheureusement notre moteur Torqueedo nous à lâché, il ne veut plus démarrer. A la rame, on a la peine à contrer le vent qui monte jusqu’à 32kts et nous bloque dans la baie. On se fait remorquer par nos amis de SVEA pour quand-même arriver à terre.

Prochain Stop: St. Kitts et Nevis. D’abord Nevis, une petite île sympathique, on arrive un dimanche et le village principal et vide, tout le monde à l’église le matin, nous à la douane et l’immigration. Cela prends un moment, mais très charmant. Ici on y retrouve quelques bateaux qu’on connait depuis un moment. Ensemble on fait un tour en taxi, visitons quelques vieux plantations de canne, qui ont été transformé en hôtels de luxe.
St.Kitts beaucoup plus touristique ne laisse pas beaucoup de traces dans nos mémoires appart quelques belle pointes de vues.

La suite: Saint Barthélemy aussi connu St. Barths. De retour dans le mouillage avec les super-yachts. Cette fois il y a une bonne raison. La 30ème Bucket’s Race. Devant la capitale Gustavia le mouillage est tellement bien remplit que on part direct un peu plus loin dans l’anse du Colombier. Plus sympathique mais pour aller en ville il faut marcher 30 minutes sur un beau sentier le long des falaises pour arriver à la première route. On fait du stop, ça marche super bien ici. Dans le port on admire les bateaux de la « J-Class ».
Avec nos amis Belges de MERENA on part le lendemain voir les départs de la course et l’arrivé des « J », c’est juste spectaculaire.

Allez, une dernière pour maintenant:
Saint Martin ou Sint Maarten. On y arrive vite et après un moment au mouillage pour attendre l’ouverture du pont, on y passe pour arriver dans le lagon pour accéder à la marina. Ici on reste jusqu’à ce que notre moteur de l’annexe soit réparé. Donc plus besoin de mettre à l’eau l’annexe et ramer pour mettre pied à terre pour l’instant. Nos amis de SVEA sont aussi là, et on rencontre JOLENE, nos voisins dans port, aussi des Suisses. Qu’est-ce que on fait? Sortons le réchaud et place à la raclette 😉